Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Neige, avalanches et corniches

Posté par on Fév 14, 2013

La neige

La neige est un matériau poreux constitué de glace et d’air qui évolue sans cesse sous l’influence des conditions extérieures.

Le flocon de neige est constitué de cristaux qui peuvent prendre des formes géométriques très variées. Selon leur aspect, les cristaux s’accrochent donc plus ou moins facilement entre eux et déterminent la consistance des flocons qui s’agglomèrent pour former un manteau neigeux très complexe.

En général, il est poudreux au départ, mais dans un laps de temps très court les cristaux de glace se soudent à leurs points de contact et forment ainsi une structure poreuse continue, une « mousse de glace ». Mais cette structure n’est en aucun cas figée. Selon les conditions ambiantes (température, vent et rayonnement), elle continue à évoluer.

L’interaction entre les couches de neige et la structure du sol sur lequelle elles reposent, constitue l’autre facteur important qui détermine les caractéristiques du manteau neigeux. La genèse des avalanches dépend essentiellement des caractéristiques de ce manteau neigeux.

La neige est à l’origine de nombreux pièges pour le montagnard.

Les avalanches

Sont l’un des dangers naturels les plus importants. Elles constituent une menace permanente pour le montagnard quelle que soit la saison.

On peut classer les avalanches selon leur type d’écoulement.

Avalanche de poudreuse

Elle concerne une épaisse couche de neige sèche, sans eau liquide, très froide et peu dense. L’instabilité résulte de l’accumulation sur une pente raide et c’est son propre poids qui fait glisser la neige par gravité, d’abord ponctuellement puis sur la plus grande largeur de pente possible. La cause principale de l’avalanche est la surcharge, qu’elle soit due à une nouvelle chute de neige abondante ou au passage d’un skieur ou d’un marcheur. Ce type d’avalanche est rare en période estivale, sauf en très haute altitude.

Avalanche de plaques

Ces avalanches, souvent déclenchées par des skieurs ou des marcheurs, sont celles qui font le plus de victimes. Elles impliquent parfois des plaques à vent, mais dans presque tous les cas une couche fragile sous-jacente de neige à faible cohésion en représente le principal facteur de risque. Si parfois on peut être alerté par des bruits de soufflement ou d’effondrement quand on marche dessus, il n’est généralement pas possible de les reconnaître a priori. Elles sont particulièrement dangereuses pour le montagnard.

Avalanche de fonte

Ce type d’avalanche est directement lié à la présence d’eau liquide (fonte superficielle ou pluie). Ces avalanches se produisent au cours de réchauffements importants, accompagnés ou non de pluie. Leur trajectoire est guidée par le relief. Ces avalanches sont fréquentes au printemps. Elles sont sans doute moins inquiétantes parce qu’elles sont un peu plus prévisibles, se déclenchant notamment dans l’après-midi et sur les pentes exposées plein Sud.

Les corniches

CornicheNeigeLe transport de la neige par le vent en montagne, est à l’origine des corniches (et des plaques à vent qui y sont associées). Les corniches sont des accumulations de neige au niveau des arêtes, qui peuvent surplomber le vide de plusieurs mètres. Elles peuvent se rompre à tout moment. Sur l’arête, le montagnard avisé marchera éloigné du vide. En dessous, il évitera de progresser sous ces amas de neige.

Les ponts de neige

Les ponts de neige

Des ponts se forment par accumulation de neige arc-boutée comme une voûte entre les lèvres d’une crevasse, d’une rimaye, ou toute autre ouverture dans le terrain. Un pont de neige peut couvrir complètement l’ouverture et donc présenter un danger supplémentaire. Si quelquefois ils sont repérables (léger affaissement, ou distinction du bord de la lèvre de la crevasse), souvent ils sont indécelables. Plus dangereux encore, la transformation rapide de la neige l’été peu rendre un pont de neige praticable le matin très tôt, et infranchissable quelques heures plus tard lors de la descente.

Image extraite de l’exposition « D’un pôle à l’autre ».

> La glace

8 Comments

  1. An outstanding share! I’ve just forwarded this onto a friend who
    had been doing a little research on this. And he in fact
    ordered me dinner because I stumbled upon it for him… lol.

    So allow me to reword this…. Thanks for the meal!! But yeah, thanks for spending time to talk
    about this subject here on your internet site.

  2. This post provides clear idea in support of the new visitors of blogging, that in fact how to do blogging and site-building.

  3. I am actually pleased to glance at this weblog posts
    which carries lots of valuable information, thanks for providing these kinds of data.

  4. Wow, wonderful blog layout! How long have you been blogging for?
    you make blogging look easy. The overall look of your site is excellent,
    as well as the content!

  5. Very good article. I definitely love this
    site. Keep it up!

  6. Generally I do not learn article on blogs, but I wish to say that this write-up very compelled me to try and do so!
    Your writing style has been amazed me. Thanks, very nice article.

  7. Hi to every body, it’s my first visit of this webpage; this webpage contains awesome and actually fine material for readers.|

Envoyé un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *