Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Préparation technique de la course

Posté par on Mar 18, 2013

 

Une fois le but de la course choisi et les compagnons réunis, il faut

  • Établir l’itinéraire
  • Prévoir le ravitaillement
  • Rassembler l’équipement et le matériel

L’itinéraire

Établir l’itinéraire c’est réunir toutes les informations géographiques nécessaires pour atteindre le refuge, puis le sommet et aussi pour revenir à son point de départ. La course ne s’achève pas au sommet mais dans la vallée.

S’il est indispensable de parfaitement préparer le cheminement qui mène du refuge à l’attaque de la voie, et de là au sommet, il est tout aussi important, sinon plus, de bien reconnaître l’itinéraire de descente.

La fatigue, le mauvais temps qui arrive additionnés au fait que l’on voit beaucoup moins bien le relief depuis le haut que depuis le bas, font que les retours peuvent être très délicats s’ils ne sont pas parfaitement organisés.
Une bonne connaissance du massif dans lequel on évolue peut rendre de précieux services lorsque, pour une raison ou une autre, il n’est pas possible de redescendre par la voie prévue. Si en plus on a pris soin de prévoir une voie de secours alors on a vraiment toutes les chances de pouvoir revenir dans les meilleures conditions.

Compléter toutes ces informations par un plan horaire où seront indiquées l’heure de départ du refuge, celle de l’attaque de la voie, l’heure approximative de l’arrivée au sommet et celle du retour au refuge. Un plan de marche, ainsi qu’un croquis succinct de la voie glissé dans une poche, pourront également vous rendre de précieux services.

Parmi les sources de renseignements on trouve les cartes, les guides et les récits. Ne pas omettre de se renseigner aussi auprès des collègues qui ont déjà fait la course, auprès du gardien ou d’autres alpinistes qui reviennent de la course.

Le ravitaillement

Le type et la quantité de nourriture à emporter en course peuvent être aisément déterminés en fonction des informations données sous la rubrique « physiologie« .

Pour une course de deux jours avec demi-pension en cabane je prend environ 50g de viande séchée, 50g de fromage à pâte dure, 150g d’un mélange fruits secs et noix, 2 barres énergétiques et 100g de biscuits aux 5 céréales.

L’important est de boire suffisamment.

Je prends toujours un thermos de boisson chaude (un litre).

Il est recommandé d’avoir avec soi un moyen de faire fondre la neige, et cela dès que l’on projette de rester en altitude plus d’une journée.

Préparation du sac

Pour éviter d’oublier quoi que ce soit, préparer une check-list et cocher le matériel au fur et à mesure qu’il est mis dans le sac.

Pour un portage sur sentier, répartir la charge de telle sorte que son centre de gravité soit au dessus des épaules.

En escalade, en revanche, le centre de gravité de la charge sera proche du milieu du dos.

Evitez de mettre des objets durs contre le dos, placez-y plutôt les habits.

Si le temps n’est pas sûr prévoir des sacs plastiques pour garder le linge au sec. On peut aussi doubler le sac à dos avec un grand sac genre « sac poubelle ».

Placer le matériel de première nécessité vers le haut. Éviter tout espace vide. Dans le rabat : bonnet, gants, lunettes de soleil, crème solaire et labiale, téléphone portable.

Mettre les crampons à l’intérieur du sac, éventuellement sous le rabat.

A la bretelle: un mousqueton avec un anneau de cordelette en cas de chute dans une crevasse ou d’installation d’un relais de fortune.

Eviter de transporter le piolet sur le sac surtout dans des endroits fréquentés.

Mon fond de sac (matériel commun à toutes mes sorties): vêtements de rechange, gants, cagoule, thermos, aliments énergétiques, lunettes de soleil, crème solaire et labiale, petite pharmacie, carte, boussole et altimètre, carte de membre, lampe frontale, couverture de survie, grand sac poubelle, papier et crayon, sifflet, allumettes, couteau, téléphone portable.
> Pharmacie de poche

8 Comments

  1. Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you are just extremely magnificent.
    I actually like what you’ve acquired here, certainly like
    what you are saying and the way in which you say
    it. You make it entertaining and you still take care of to keep it sensible.
    I can’t wait to read much more from you. This is actually a terrific site.

  2. Good post. I will be facing a few of these issues as
    well..

  3. Hello there, just became aware of your blog through Google,
    and found that it’s really informative. I’m going
    to watch out for brussels. I’ll be grateful if you continue this in future.
    Many people will be benefited from your writing. Cheers!

  4. Tiens je suis surprise, quelles sont les raisons de conseiller un centre de gravité si haut ? J’ai tendance à mettre le plus lourd au fond du sac (et autant que possible près du dos) afin d’éviter de me retrouver trop facilement déséquilibrée.
    J’ai aussi l’impression que les hanches portent ainsi davantage, mais ça c’est peut-être psychologique.

    • Le poids du sac à dos se réparti selon deux axes. Un axe vertical (le poids tire vers le bas), et un axe horizontal (le poids tire vers l’arrière). Il est vrai qu’il est préférable de placer le lourd près du dos. En haut ou en bas ? Lors d’une marche sur terrain facile
      , comme une montée en cabane, cela a peut d’importance. En revanche, lors du départ de la cabane pour une ascension, je place le lourd (matos de grimpe, crampons etc.) sur le haut. Ainsi, lorsque le terrain devient plus difficile, le lourd et facile d’accès, et il se trouve réparti sur le corps.

      • Je comprends l’argument de la facilité d’accès, c’est important. J’ai cependant l’impression que la distance entre notre centre de gravité et celui de notre sac procure un effet « bras de levier » et que donc le poids placé en haut du sac peut plus facilement nous déstabiliser.

        • C’est exact. Dans mon exemple, j’ai simplement considéré que lors du départ du refuge le risque de déséquilibre était limité.

Envoyé un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *