Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Points d’assurages sur neige et glace

Posté par on Avr 5, 2013

Contrairement au rocher, il n’existe pratiquement pas de points d’assurages naturels sur neige et glace.

Points d’assurages sur neige

La neige n’étant pas un matériau très consistant, un piolet enfoncé verticalement dans une telle substance, plus ou moins molle, ne peut en aucun cas retenir directement un choc.

L’utilisation d’un corps-mort enfoui dans la neige procure un encrage beaucoup plus sûr. Cela peut être un piolet, un sac à dos, une bûche, un sac rempli de neige, etc… Un autre moyen consiste à élaborer un champignon de neige.

Installation d’un piolet comme corps-mort

Amarage-piolet

Creuser une tranchée horizontale de la taille du piolet ainsi qu’une tranchée plus étroite et moins profonde perpendiculaire à la première afin que l’ensemble forme un « T ». Fixer un anneau de sangle ou une cordelette (noeud de cabestan) au milieu du manche et placer le piolet horizontalement dans la tranchée du haut la sangle passant dans la jambe du « T ». Recouvrir le tout de neige et bien tasser. Ce système est toujours plus résistant qu’un piolet enfoncé verticalement. Se placer en aval du relais.
Extrait du Syndicat National des Guides de Montagne.

Champignon de neige

ChampignonNeige

Confectionner un champignon de neige prend du temps car il doit être fait avec soin.
Bien tasser la neige. Creuser une tranchée circulaire qui sera plus profonde côté amont. Placer une protection puis la sangle ou la cordelette. Moins la neige est consistante plus grand sera le champignon (mais au minimum 150 cm de diamètre et 30 cm de hauteur). Lors d’un rappel, une grande longueur de cordelette ou de sangle sera abandonnée.
Extrait du Syndicat National des Guides de Montagne.

Pour assurer un premier de cordée en neige il convient de faire un assurage plus dynamique qu’en rocher ou glace. Le demi-cabestan est peu recommandé car il n’est pas assez dynamique en pareil circonstance. Il est préférable, par exemple, d’utiliser le 8 « huit »; et prévoir une plus grande réserve de corde de freinage.

Points d’assurages sur glace

Relais sur broche à glace

Placer une broche à glace n’est pas compliqué. Dégager la surface de l’éventuelle couche de neige ou de glace de mauvaise qualité et enfoncer la broche en la vissant. Pour faciliter l’amorçage il suffit de pratiquer une encoche avec la pointe du piolet, délicatement. Plus la broche est longue, meilleure est sa tenue.

Boucle_sangleUn relais est constitué de deux broches, distantes de 20 à 30 cm et décalées dans le plan vertical pour éviter que toutes les deux ne se trouvent malencontreusement dans une même fissure horizontale invisible à l’oeil.

Une fois installées les broches seront recouvertes de neige ou de glace pour éviter que la chaleur extérieure ne se propage le long du métal et ne vienne fragiliser le couple broche-glace. Utiliser une grande sangle (à défaut une cordelette de 8 m/m) pour relier les broches entre elles.

Pour ce faire, fixer un mousqueton dans chaque broche et passer la sangle (cordelette) dans les mousquetons. Dans le cas d’une sangle non cousue (ou d’une cordelette) passer celle-ci directement dans l’oeillet des broches et nouer la sangle avec un noeud de sangle (noeud de pêcheur double pour une cordelette).

Il est important que la sangle (cordelette) puisse coulisser librement au niveau des broches. Si tel est le cas, la force de traction sera également répartie entre chaque point d’amarrage quelle que soit la direction de la traction. Placer un mousqueton à vis sur les deux brins de la sangle (cordelette) de telle sorte que celle-ci prenne la forme d’un « V ».

ATTENTION cependant. Si l’une des broches vient à lâcher, le mousqueton va glisser le long de la sangle (cordelette) et de la broche libre est s’en est fini de l’assurage.

Boucle_sangle-1Pour éviter que le mousqueton ne s’en aille, et vous avec, il faut impérativement faire une boucle sur l’une des deux parties de la sangle (cordelette), simplement en croisant le brin.

On peut également faire un noeud avec les deux brins de la sangle (cordelette). Le mousqueton sera placé dans la petite boucle. Ce système est encore plus sûr, mais on ne bénéficie plus de la répartition automatique de la force de traction !

Une séquence vidéo de TVMountain, en partenariat avec Millet, explique toute la procédure en images.

Lunule

Lunule-photoCe système permet de confectionner un ancrage en creusant un petit tunnel dans la glace à l’aide d’une broche. On y passe une cordelette de 7 – 8 mm de diamètre que l’on noue avec un double noeud de pêcheur. Lors d’un rappel, par exemple, seule la cordelette sera abandonnée.
Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir une broche à glace, et un crochet spécial en vente dans le commerce.
Extrait du site Forum Mont-Blanc, Chamonix (photo de Jérôme).

 

lunules1Faire un premier trou à l’aide de la broche, faisant un angle d’environ 60 degrés avec la surface. Placer le crochet dans le trou pour visualiser l’angle que doit faire le deuxième trou, symétrique, qui doit rejoindre le premier.
Image Petzl.

 

lunules2Faire passer la cordelette dans l’un des trous en la tordant sur elle-même et à l’aide du crochet tirer sur celle-ci pour la faire ressortir par l’autre trou. Nouer les deux bouts à l’aide d’un noeud de pêcheur.
Si « a » fait 10 cm la lunule peut résister à environ 6 kN soit 610 kg en bonne glace.

Image Petzl.

 

> L’auto-assurage

8 Comments

  1. Hi there i am kavin, its my first time to commenting anyplace,
    when i read this piece of writing i thought i could also make comment due to this brilliant piece of writing.

  2. What’s up to every body, it’s my first go to see of this weblog; this webpage carries amazing and genuinely fine stuff in support of visitors.

  3. Hi to every body, it’s my first go to see of this weblog;
    this weblog carries awesome and really excellent stuff designed for visitors.

  4. Amazing blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere?
    A theme like yours with a few simple adjustements would really make my blog stand out.

    Please let me know where you got your design. Thanks

  5. Thank you for every other magnificent post. Where else could anyone get that kind of info in such a perfect means of
    writing? I have a presentation next week, and I am on the search for
    such information.

  6. Hi there! I just want to offer you a big thumbs up for
    the excellent information you have got right here on this
    post. I am coming back to your site for more soon.

  7. Asking questions are really pleasant thing if you are not understanding
    something totally, except this paragraph presents pleasant understanding
    yet.

Laissé une réponse à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *