Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Types de temps d’été

Posté par on Fév 18, 2013

Parmi les types de temps d’été on peut en mentionner quatre:

Sans entrer dans les détails, essayons de résumer l’évolution du temps correspondant à chacun de ces types, complétée par les conditions automnales.

Temps estival décadaire

Après une aggravation passagère le temps s’améliore lentement pendant 24 à 48 heures. Les averses s’espacent et restent localisées sur les pentes nord. Le vent en altitude est un courant modéré de secteur nord. La température est plutôt basse pour la saison. La visibilité est excellente. Vers le deuxième ou troisième jour, le ciel devient clair et le beau temps s’établit. Puis la température commence à augmenter lentement, le vent faiblit et tourne au secteur nord-est. En fin de matinée, des cumulus peuvent apparaître au voisinage des sommets mais ils disparaissent en fin d’après-midi.

Cette période de beau temps dure quelques jours. Cependant la température s’élève chaque jour davantage. Entre le huitième et le dixième jour, le temps change brusquement. Le temps devient « lourd », l’humidité de l’air augmente et le vent est nul à basse altitude. En haute montagne le vent tourne au sud puis progressivement au sud-ouest. Enfin le mauvais temps arrive, de façon brusque et marquée. Cette perturbation donne des averses orageuses sur l’ensemble des Alpes occidentales accompagnées de brouillards et d’une chute rapide de la température. Ces « tourmentes » durent rarement plus de une à quelques heures mais elles peuvent se répéter.

Temps à évolution diurne

Ce type de temps se développe sur une période de 24 heures qui peut se renouveler plusieurs fois de suite. Au lever du jour, la température est légèrement supérieure à la normale saisonnière et il n’y a pas de vent. Le ciel est peu nuageux ou à moitié couvert par des nuages à différents niveaux. La visibilité est excellente. Au cours de la matinée, les nuages se regroupent et deviennent de plus en plus épais. En fin de matinée, les sommets de plus de 2000m sont pris tandis que les sommets les plus élevés supportent une masse grossissante de nuages. Durant l’après-midi le phénomène s’accentue et, brusquement, l’orage éclate.

Front quasi-stationnaire

C’est une perturbation qui se forme sur place et qui évolue très lentement pendant plusieurs jours. Le ciel est couvert à très nuageux, la base des nuages étant relativement élevée, de l’ordre de 3000 à 4000m, parfois plus. Des pluies faibles et intermittentes se manifestent fréquemment et peuvent durer parfois plusieurs heures. Elles sont rarement accompagnées de vent. On ne remarque aucun changement dans la direction du vent en altitude qui reste d’ailleurs très faible. Les températures ne changent guère d’un jour à l’autre. Ce type de temps peut ne se manifester que très rarement au cours d’un été; en revanche, au cours d’autres étés, un tel front quasi-stationnaire peut apparaître fréquemment et on a alors ce qu’on appelle un été pourri.

Temps d’été classique

C’est le temps idéal. Cette situation apparaît lorsque la France est sous l’influence de l’anticyclone des Açores. Les hautes pressions sont sur le proche Atlantique et leur face orientale située sur le pays forme une dorsale qui évacue les perturbations vers le nord. C’est le beau temps général sur les Alpes. Le vent en altitude est faible de secteur nord. Les températures sont agréables, parfois légèrement inférieures à la moyenne saisonnière.

Types de temps d’automne

En conditions automnales, le montagnard peut craindre le passage d’un front froid, ou au contraire bénéficier d’un régime anticyclonique. Ces types de temps peuvent apparaître durant la deuxième quinzaine du mois d’août.

Régime perturbé avec passage du front froid

C’est une incursion d’un type de temps d’hiver. Une perturbation traverse la France est le temps subit une aggravation passagère qui peut durer 36 heures. Avant l’arrivée de la perturbation le temps est clair et le vent en altitude est faible de secteur ouest à sud-ouest. Le ciel devient nuageux à très nuageux, tout d’abord par des nuages très élevés qui laissent les sommets dégagés, puis, rapidement le ciel est entièrement couvert par des nuages de niveau moyen et les sommets sont pris. En quelques heures, l’aggravation est accompagnée de précipitations modérées et parfois très élevées mais alors de courte durée. Le vent se renforce et peut donner des bourrasques violentes. C’est le passage du front froid.

Enfin le temps s’améliore avec l’apparition de belles éclaircies alternant avec des passages nuageux pouvant donner encore des averses isolées mais souvent localisées sur les versants nord. Le vent est de secteur nord. La température subit une baisse très marquée, de 5 à 10 degrés, en moins d’une heure. La limite des chutes de neige peut s’abaisser de 1000 mètres  On se trouve à ce moment dans un ciel de traîne. Cela peut durer de 12 à 48 heures avec, parfois, une nouvelle aggravation du temps.

Régime anticyclonique avec circulation continentale

La situation est caractérisée par une zone de hautes pressions centrées sur l’Europe occidentale. Les courants en altitude sont faibles et ils ont une composante est. Le temps est beau avec un ciel clair. L’isotherme zéro est situé à une altitude élevée pour la saison, soit au-dessus de 3000 mètres dans les Alpes du nord. Ce type de temps peut durer de une à trois semaines. C’est un temps idéal pour parcourir la montagne.

Cependant, la présence du relief peut renforcer ou atténuer tel ou tel caractère et les données générales doivent être interprétées en fonction des observations locales qui peuvent être obtenues notamment auprès des gardiens de cabanes.

Par ailleurs, un certain nombre d’observations caractéristiques peuvent également fournir de précieuses informations sur l’évolution du temps.

> Les observations caractéristiques

Envoyé un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *