Préparer un plan de marche
l

écrit par Wladimir T.

chef de course et instructeur au Club Alpin Suisse

Le 25 mars 2013

Prenons un exemple

Vous devez vous rendre de l’hôtel Weisshorn au sommet du Toûno (Val d’Anniviers, Suisse).
On visualise d’abord l’itinéraire sur la carte puis on établi le plan de marche correspondant.

Départ Hôtel Weisshorn, puis Les Faches Le VijiviLac du Toùno et enfin le sommet du Toùno.

Plan de marche

  Lieu Altitude Azimut Dénivelé Distance Temps
 Hôtel Weisshorn 2337
 Les Faches 2340 118 3 800 10
 Vijivi 2442 123 102 600 20
 Lac 2659 100 217 1700 46
 Toûno 3017 352 358 1000 74

Pour calculer le temps de marche, additionner la distance parcourue (en kilomètres) au dénivelé (en hectomètres), le tout multiplié par un indice fonction de la difficulté. Le résultat donne le temps en minutes.

La formule pour calculer le temps de marche

 (distance (km) + dénivellation (hm)) x indice = temps (minutes)

Calculons donc le temps de marche pour monter de l’hôtel Weisshorn au sommet du Toûno. De l’hôtel au lac, distance 3.1 km, dénivelé 320 m, sentier sac léger (indice 12). Du lac au sommet, distance 1 km, dénivelé 360 m, pierriers (indice 16).

  1. Hôtel – Lac: (3.10 + 3.20) x 12 = 76 minutes
  2. Lac – Toûno: (1.00 + 3.60) x 16 = 74 minutes
  3. Total: 76 + 74 = 150 minutes soit 2h30

Les indices en fonction des difficultés (a)

Difficulté Montée Descente
Sentier, sac léger 12 8
Sentier, sac lourd 14 9
Pierrier 16 6
Blocs de rocher 20 19

(a)Ces indices sont donnés à titre indicatif. Ils sont modifiables en fonction des expériences individuelles.

Azimut de retour

Pour revenir sur ses pas, il faut savoir calculer l’azimut de retour (contre azimut). Pour le calculer, il suffit d’ajouter 180° (si l’azimut est inférieur à 180°), ou retrancher 180° (si l’azimut excède 180°).
Exemples: Contre azimut de 60° = 60 + 180 = 240°.  Contre azimut de 310° = 310 – 180 = 130°

Le meilleur moyen pour acquérir les connaissances nécessaires est de suivre un cours pratique d’orientation.

De nombreux sites offrent la possibilité d’acquérir une formation théorique. Parmi ceux-ci, le site du CAS.

Autres outils et moyens

Il est très frustrant de se lever tôt, de trimballer un sac lourd, et d’avoir des ampoules aux pieds, pour se retrouver au milieu de nulle part… et pas sur le sommet convoité.

Pour éviter ces déboires, en plus des cartes, il est judicieux de se référer à d’autres sources telles que les topo-guides (exemple Valais), les récits de course, les photos. Ne pas hésiter à demander des renseignements au gardien.

Un carnet et un crayon dans le sac pourront souvent être utiles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

bonnes courses !