La chaîne d’assurage
l

écrit par Wladimir T.

chef de course et instructeur au Club Alpin Suisse

Le 5 avril 2013

La chaîne d’assurage

Une chaîne d’assurage est au minimum constituée par un point d’encrage, un mousqueton, une corde et le baudrier de celui qui est assuré.

D’autres éléments, tels que sangles, cordelette, coinceurs, broches à glace etc…, peuvent faire partie d’une chaîne d’assurage. Il est important d’avoir toujours à l’esprit que…

…la solidité d’une chaîne d’assurage est égale à son maillon le plus faible !

Partant de cette constatation, un relais constitué de deux broches à glace, deux mousquetons et une cordelette de 4 mm de diamètre n’est qu’illusion.

Le tableau ci-dessous donne une indication sur la résistance statique de quelques éléments d’une chaîne d’assurage.

Résistances statiques comparées

kN Kg
Force maximale lors d’une chute en facteur 2 12 1220
Mousqueton, selon grand axe, doigt fermé 20 2040
Câble de coinceur 2 mm 2.5 250
Câble de coinceur 4 mm 9.8 1000
Sangle 2 bandes 10 1020
Sangle 4 bandes 20 2040
Cordelette 4 mm 3.2 325
Cordelette 7 mm 9.8 1000
Cordelette 8 mm 12.8 1305
Lunule 10 cm 6 – 7 610-715
Lunule 20 cm 12 1225
Broche à glace 9 – 11 915-1120

Plus d’informations ?..  Voir : Petzl et Alpiniste.fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

bonnes courses !