l’Attaque

par | 29 Mar 2013 | 0 commentaires

L’endroit où commence l’escalade aura été préalablement localisé avec précision, et les nombreux points de repères pris lors de l’approche auront permis de l’atteindre.

Se méfier des fausses traces de départ. Un piton ou une cordelette peuvent être le vestige d’une retraite.

La longueur d’encordement est fonction du terrain et du type de progression.

Si possible, éviter les trop grandes longueurs de corde. La sécurité n’en est pas meilleure, au contraire, et la progression s’en trouve ralentie.

Lors de passages faciles ne pas hésiter à raccourcir la distance entre les membres de la cordée en faisant des anneaux de buste (voir la vidéo).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *