Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Les roches du géologue

Posté par on Fév 11, 2013

Ces roches sont des agrégats naturels d’un ou de plusieurs minéraux, et parfois aussi de substances non cristallisées. Les roches affleurantes dérivent essentiellement de trois processus physico-chimiques: la cristallisation à partir d’une matière en fusion, la précipitation à partir d’une solution et la recristallisation. Selon leur origine, on distingue trois types de roches: Les roches sédimentaires les roches magmatiques les roches métamorphiques Les roches sédimentaires Couvrent les trois quarts des terres émergées, sont l’aboutissement de la transformation de roches préexistantes, due à la gravité, aux agents atmosphériques et aux organismes vivants. Parmi ce type de roches figurent l’anthracite, le silex, le gypse, l’argile, le grès et les calcaires. Les roches magmatiques Proviennent de la cristallisation plus ou moins rapide du magma. On peut classer ces roches en fonction du milieu géologique de leur mise en place, auxquelles correspondent différentes conditions de pression et différentes vitesses de refroidissement. On distingue ainsi les roches intrusives (ou plutonites), les roches hypoabyssales et les roches effusives. Les roches intrusives se sont cristallisées lentement en profondeur, sous une pression telle que le dégagement du gaz magmatique n’a pas été possible. Les roches hypoabyssales ont cristallisé à des profondeurs intermédiaires, sous une pression suffisante pour que trop de gaz ne s’échappe pas, mais de manière rapide. Les roches effusives enfin, ont cristallisé en surface ce qui fait qu’elles se sont dégazées et qu’elles se sont refroidies très rapidement. Parmi les roches magmatiques figurent le granit (intrusives), le gabbro (intrusives), le basalte (effusive), l’obsidienne (effusive), la pierre ponce (effusive), le porphyre (hypoabissale) ou encore la granophyte (hypoabissale). Les roches métamorphiques Sont des roches qui ont subi une transformation du fait de températures et de pressions très élevées. Ainsi, le grès s’est transformé en quartzite, le calcaire en marbre, le granit en gneiss. Toutes les roches ne constituent pas un terrain propice à l’escalade, loin s’en faut. > Les roches du montagnard...

Lire la suite