Objectif Montagne

Initiation à l'alpinisme et conseils pour pratiquer la montagne en toute sécurité

Exploit ou plaisir

Posté par on Juil 11, 2018

TENIR L’HORAIRE… OU AVOIR DU PLAISIR ?   Ayant pratiqué la montagne pendant de nombreuses années, et parcouru de très nombreux sentiers notamment dans le Val d’Anniviers, j’ai été souvent surpris de ne pouvoir tenir les horaires indiqués sur les panneaux. Suis-je à ce point en méforme ou y a t’il un problème avec les horaires affichés ? Question posée à un guide de la région. Il s’avère que les horaires en questions sont calculés par ordinateur. Il semblerait donc que le programme de calcul, qui est inhumain par nature, donne la priorité à l’exploit plutôt qu’au plaisir. Si vous voulez vous éviter des retours tardifs ou une fatigue excessive, ajoutez quelques 10-20% aux horaires indiqués. Vous pouvez calculer vous-même les horaires. Voir la marche à suivre dans https://www.objectif-montagne.ch/preparation-dun-plan-de-marche/...

Lire la suite

Le facteur de chute

Posté par on Avr 5, 2013

Le danger ne vient pas de la chute elle-même mais de la force du choc lors de l’arrêt. Tout dépend du facteur de chute. La théorie Quand un corps chute il accumule de l’énergie. Quand la chute se termine, cette énergie accumulée – la force de choc – se réparti entre tous les éléments de la chaîne d’assurage. Donc, plus il y a d’éléments plus la force de choc sera répartie. Cependant, la corde étant dynamique, c’est elle qui va absorber la plus grande partie de la force de choc. Le facteur de chute est calculé en divisant la longueur de la chute par la longueur de la corde déployée entre celui qui assure et celui qui tombe. Exemple 1 Curieusement, le premier relais intermédiaire est situé à 5 mètres au-dessus du relais principal. Je pars quand même. Manque de chance, je lâche prise juste avant d’avoir mousquetonné ma dégaine. Dans cet exemple, je tombe de 10 mètres alors que la longueur de la corde déployée n’est que de 5 mètres: FACTEUR DE CHUTE = 10 / 5 = 2 …ET LE CHOC EST MAXIMAL (SOIT L’EQUIVALENT DE QUELQUES 12 kN). Exemple 1bis Je grimpe dans les règles de l’art et je place un premier point de renvoi à 2.5 mètres au-dessus du relais. Comme dans l’exemple 1, je lâche prise juste avant d’avoir mousquetonné le relais intermédiaire des 2.5 mètres. Dans ce cas, je ne tombe que de 5 mètres pour une longueur de corde déployée de 5 mètres: FACTEUR DE CHUTE = 5 / 5 = 1 …ET LE CHOC EST 2 FOIS MOINDRE ! Exemple 2 Les relais intermédiaires sont tous à 5 mètres les uns au-dessus des autres. Tout va bien pour moi. Je suis à 30 mètres au-dessus du relais et je lâche encore prise juste avant d’avoir mousquetonné. Je tombe à nouveau de 10 mètres mais cette fois la longueur de la corde déployée est de 30 mètres: FACTEUR DE CHUTE = 10 / 30 = 0.33 …ET LE CHOC, EN THEORIE, EST 6 FOIS MOINDRE QUE DANS L’EXEMPLE 1.    En théorie seulement, car en pratique c’est différent. En pratique Dans le terrain, le frottement de la corde dans les mousquetons et sur le rocher a pour effet de diminuer la longueur de corde efficace pour l’absorption du choc. Cela équivaut à augmenter le facteur de chute théorique. Concrètement, un facteur...

Lire la suite